LEONS DESSIN

ACADMIQUE

Robert GAUTHIER

Daprs enseignement oral de Tziganov

Daprs  comment dessiner en perspective de JM PARRAMON

 

 

 

 

 

Cette leon est mettre sous Cortex (base la plus primitive du cerveau) et oublier.

Ce qui suit, doit devenir un automatisme comme marcher, conduire, parler

Cela se fait sans rflchir. Sans rflchir comme nous nous tenons debout, nous avanons une jambe puis lautre, nous ne confondons pas lacclrateur et le frein, nous devons parler comme Monsieur Jourdain

Principe du dessin et de la peinture Ne pas peindre ce que lon voit mais ce que lon connat

Ce que lon voit : dans un visage, le regard sera attir par les trous de narine, dans un paysage par une maison dans le panorama.

Ce que lon connat, ce que ltudiant doit apprendre savoir et connatre par cur : tout objet (nez, montagne) a une grande forme lintrieur de la grande forme il y a deux ou trois formes, lintrieur de chaque forme deux ou trois formes et ainsi de suite.

Chaque sous-forme possde une valeur diffrente

Cest le triangle de Pascal.

Le trou de la narine, la maison dans le lointain sera dessin en dernier.

En plus des connaissances en dessin les portraits, personnages nus et vanits ncessitent des connaissances anatomiques

1 Bases Fondamentales

1.1 Beaut

Peu importe de peindre de gros nafs coquelicots, enfants la capeline voile dans un dcor digne du faussaire de Brassens, voire une nature morte reprsentant une assiette de raviolis.

La seule chose qui compte est que ce soit beau.

1.2 Terminologie

1.3 Le crayon

Lusage veut que lon dise tailler un crayon

Nous devrions dire prparer un crayon car le dessinateur nutilise jamais un  taille crayon  mais un cutter puis du papier meri fin

1.4 La grande forme

Peu importe que lon dessine un portrait des montagnes ou une voiture, nous devons seulement dessiner la forme et uniquement la forme.

Nous peignons une forme et non un visage.

1.5 Le cadre de la grande forme.

Il faut le dessiner puis reculer puis modifier

Il faut vrifier si le cadre nous convient car ultrieurement nous ne pourrons plus le modifier

1.6 Le ton moyen

A partir du ton moyen il est possible de rehausser ou dassombrir

1.7 Diviser la grande forme en deux ou trois

Selon le principe du cube

1.8 Lumires et ombres

1.8.1 Rflexion de la lumire

Lobjet clair par le rayon lumineux sera en pleine lumire

Lobjet clair par le rayon rflchi sera reflt

Lobjet reflt sera toujours moins clair que lobjet en pleine lumire.

1.9 Trois valeurs de base

Ton

Demi-ton

Lumire

Deux sortes dombre

Ombre propre de chaque objet diffrente selon la forme et la position de la lumire

Ombre porte ou projete par un objet clair sur un fond ou sur le sol

 

La lumire

La lumire solaire

La lumire artificielle

La lumire fait des ombres plus nettes que le point lumineux est plus prs

 

Explications il faut tre abreuv de dessin acadmique avant de pouvoir comprendre:

Le Caravage : ses clairages sont si violents que certaines parties se perdent dans le noi

r.Saint Mathieu.

Georges de La Tour : avec son clairage des bougies

Rembrandt : semble faire sortir la lumire de son sujet avec son clair-obscur

Delacroix : cherche reprsenter la lumire du soleil et trouvera la fin de sa vie que cest la couleur de lombre qui fait lobjet ensoleill.

Les impressionnistes remplaceront presque le model par lombre et la lumire mme au dtriment de la forme

 

1.10 La gnratrice de forme

 

 

Lumire demi ton gnratrice de forme demi ton reflet demi ton ombre porte

Dans lombre propre, il y a un reflet:

Plus lombre porte est forte, plus le reflet est visible

Si contre-jour, le reflet est presque invisible

 

https://lh6.googleusercontent.com/-umYwNPN6p1k/Ud_41ihFJdI/AAAAAAABOXI/wgMY1RPSeAE/w370-h493-no/20130712_142140.jpg

Ce schma est le mme pour une tte, un sein ou des arbres ou nimporte quel objet.

Forme angulaire livre, falaise

Forme drape

 

1.11 Le reflet

Lorsque la lumire frappe une forme elle est reflte

Un mur cot, un objet reverra la lumire sur un autre objet.

Ill nest pas possible de peindre sans les reflets de la lumire

 

1.12 Le contraste simultan

*

 

1.13 Valeurs et couleurs

 

2 La tte et le visage

2.1 Dfinitions

La tte est lunit de mesure du corps humain

La tte va du pogonion au vertex (point bregma)

Le visage est la partie de la tte qui va du pogonion la limite des cheveux

Cest le visage quon nomme en nomenclature internationale facies (en anglais face prononcer fesse)

Le facis (avec accent) dsigne en franais laspect caractristique du visage dun individu ou voque un aspect pathologique (facis acromgalique)

Laffirmation de lonard de Vinci reste toujours valable.

Le visage ou facies peut tre divis en trois parties gales

Ltage suprieur de la naissance des cheveux la glabelle

Selon Lejoyeux, cest ltage de la vie intellectuelle, de la pense ralisatrice de la conscience et de lidal.

Ltage moyen de la glabelle au point sous-nasal

Selon Lejoyeux, cest ltage de la vie sociale et affective, des pulsions, de laffectivit et les tats dme.

Ltage infrieur du point sous-nasal au pogonion.

 

2.2 Visage

 

Principe :

Comme en musique, il faut connatre la partition avant de jouer les variations. Il faut dessiner plus classique avant de pouvoir effectuer des variations anatomiques.

2.2.1 PREMIRE TAPE LE CADRE

Ligne suprieure du visage

Il faut tout dabord dterminer la ligne suprieure du visage par rapport la tte.

Les trois tages

Dessiner un ovale le visage- est ovale

Le crne est le plus large au niveau de larcade zygomatique.

Dessiner laxe mdian vertical et laxe mdian horizontal ou axe horizontal des yeux.

Trois parties horizontales gales

tage frontal

tage nasal la longueur de loreille est gale celle de ltage nasal

tage buccal divis en trois

Langle goniaque au 1/3 infrieur

2.2.2 DEUXIME TAPE GNRATRICE DE FORMES

Gnratrice de forme verticale

Niveau front angle latral de lorbite axe mdian du masster

Gnratrice de forme horizontale

Niveau frontal

Niveau zygomatique bord infrieur de lorbite (plan de Frankfort)

2.2.3 TROISIME TAPES LES DIFFRENTES PARTIES DU VISAGE

 

Photo

Nez

chancrure du nez

Axe du nez

Longueur du nez et gnratrice de forme

Plan de narines

Orbite

Ligne haute plus basse que la bosse frontale

Ligne basse au milieu de ltage nasal

Bouche

Lvre infrieure

Former un trapze

https://lh4.googleusercontent.com/-6lhnOcR8xiM/Ujhgs0D41pI/AAAAAAABPzg/6PLUgqF4duk/w426-h568-no/20130917_155510.jpg

 

 

3 DESSINER EN PERSPECTIVE

 

 

Le mot " perspective " drive du latin perspicere, " voir au travers ". Il dfinit un procd pictural qui donne la possibilit de reprsenter le monde tel qu'il se donne voir l'oeil humain, en crant l'illusion de la profondeur sur une surface plane

 

 Il existe quatre perspectives : la cavalire, la frontale, l'oblique et l'arienne.

NB La perspective cavalire  permet de reprsenter en deux dimensions (sur une feuille de papier) des objets qui existent en volume (trois dimensions). Cette reprsentation ne prsente pas de point de fuite : la taille des objets ne diminue pas lorsqu'ils s'loignent

Lartiste ne dessine pas en perspective cavalire La perspective est une technique de reprsentation qui permet de donner l'illusion des 3 dimensions ( longueur, largeur, hauteur) sur un surface en 2 dimensions. 

3.1 LHISTOIRE

3.1.1 Avant dapprendre lhistoire

La ligne dhorizon : Cest une ligne imaginaire qui se situe toujours devant nous

la hauteur des yeux en regardant face nous.

Si on se baisse ou se relve la ligne dhorizon sabaisse ou se relve avec nous

Les points de fuite

Perspective frontale un point de fuite

Perspective oblique deux points de fuite

Perceptive oblique trois points de fuite

Ces points se situent toujours sur la ligne dhorizon et ont pour mission de runir sur celle-ci les lignes parallles du modle qui lui sont perpendiculaires ou encore les lignes obliques, selon que la perspective est un ou deux points de fuite

 La perspective arienne : 3 points de fuite. Toutes les lignes parallles convergent vers un point de fuite. Il s'agit de la perspective la plus "correcte", cependant l'il du spectateur est plus habitu la perspective oblique.

 

 

3.1.2 Quelques lments de perspective

Plan du tableau

Ligne de terre

Point de fuite des diagonales

3.1.3 Egypte, Grce, Rome ;

3.1.4 Giotto (1266-1337), Lorenzetti (1306-1345)

Giotto parle de point de projection. Emancipant lart de son statut dcoratif, Giotto rvolutionne la peinture. C'est pour qualifier son gnie que le pote Dante invente le mot artiste.

Lorenzetti  les effets du bon gouvernement dans la ville et la campagne

3.1.5 Brunelleschi (1377-1446), Donatello (1386-1466) Masaccio (1401-1428)

Selon Vasari ;  et les trois ensemble crrent un art nouveau ; lart de la Renaissance 

Filippo Brunelleschi inventeur de la perspective Il dmontra son invention en peignant un tableau qui, rflchi dans un miroir au travers dun trou pratiqu au dos du cadre, permettait de percevoir la fuite des lignes parallles vers le point de vue central

.

Figure 1 Brunelleschi Dmonstration

Cest la construction du dme de la cathdrale de Florence.

Construction en lignes horizontales ou Plan

Construction en lignes verticales ou lvation

Interaction des lignes horizontales et verticales ou Perspective

Masaccio peignit  La Trinit  glise Santa Maria Novella Florence

 

Figure 2 Masaccio Trinit Eglise santa Maria Novella

 

Masolino ralisa une range de colonnes et darcs en perspective dans le banquet dHrode baptistaire de Castiglione dOlona.

Masolino, Fresque de la chapelle Brancacci, 1425

Figure 3 Masaccio saint pierre payant tribut

Figure 4 Brunelleschi nef de l'glise du saint Esprit Florence

3.1.6 Lon Batista Alberti (1404-1472)

dcrit

La ligne dhorizon

Les mosaques au sol

Le quadrilatre dAlberti permet de mesurer et de restituer les proportions de nimporte quel volume ou corps. Il suffit la mesure de chaque carreau et en accord avec cette dimension, dtablir la hauteur, et la profondeur du corps

Figure 6 Dmonstration d'Alberti.

 

Figure 5 L'preuve des diagonales

Uccello (1396-1475) Miracle de lhostie profane

 

Piero della fransceca (1406-1492),

Crivelli(1430-1494)

"L'Annonciation avec Saint Emidius"

 

Lonard de Vinci (1452-1519) pressentit la perspective deux points de fuite, ralisa la sfumato ou, la perspective atmosphrique (vierge au rocher) ainsi que limportance du premier plan par rapport aux plans loigns.

Drer (1471-1528) cest la perspective un point de fuite il invente un verre quadrill devant lobjet.

3.1.7 Deux points de fuite et ligne dhorizon

 

Dcrit par le chanoine de Toul Jean Plerin De Artificiali Perspectiva, impr. Pierre Jacques,‎ 1505

puis Rembrandt pour lescalier en colimaon du  philosophe en mdiation 

Figure 7 Canaletto Monument du Colone

3.1.8 XIX sicle ; Photographie

3.1.9 XX sicle Cubisme, surralisme, abstraction

1)   3.2 Perspective Fondamentale

3.2.1 Vocabulaire graphique

Segment, parallles, lignes convergentes, sommet, cercle (diamtre, rayon), angle (aigu, obtus), arc, perpendiculaire, oblique, triangle, Carr, rectangle, losange, polydre, paralllpipde, Cube, pyramide, prisme, Cylindre, Sphre, Cne.

3.2.2 Comment dessiner un cube en perspective frontale

3.2.3 Comment dessiner un cube en perspective oblique

3.2.4 Comment dessiner un cube en perspective arienne

Lerreur la plus courante est de raliser un paralllpipde au lieu dun cube, il faut donc imaginer un cube en transparence et tracer toutes les artes

Il ne faut pas que le cube soit aplati ou tir

3.2.5 Projection orthogonale

Elle nest pas utile pour les artistes qui doivent avoir devant un modle la capacit et lexprience suffisantes pour mesurer et proportionner vue dil.

2)   3.3 Les formes de base en perspective

3.3.1 Czanne

3.3.2  Il est ncessaire de traiter la nature travers le cube, le cylindre, la sphre et le cne, tout en tenant compte des lois de la perspective afin que chaque ct de lobjet se dirige vers un point central 

https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTCoqNB4Vtqss324U0bx1DUI-qmN5Rlw8QBcdk1a14Oq-emkSdHrQ

 

3.3.3 Dessiner un cercle en perspective

 

<iframe src="https://onedrive.live.com/embed?cid=F3FE9E97F975046C&resid=F3FE9E97F975046C%212949&authkey=AKXWKe3I1LoPp6g" width="153" height="314" frameborder="0" scrolling="no"></iframe>

 

 

3.3.4 Dessiner un cylindre en perspective

3.3.5 Dessiner une pyramide, un cne, une sphre en perspective.

Exemple de forme de base en perspective

 

Dessin dun verre

 

3)   3.4 Division des espaces en profondeur et en perspective

3.4.1 Comment dterminer un centre en perspective

3.4.2 Point de fuite des diagonales

3.4.3 Dessiner une mosaque en perspective frontale

3.4.4 Utilisation du quadrillage en perspective

 

3.4.5 Division en partie gale dun espace en profondeur

3.4.6 Division dun espace donn en parties gales dtermines.

3.4.7 Division dun espace donn en parties qui se rptent

3.4.8 Division des espaces en perspective oblique

3.4.9 Comment dessiner une mosaque en perspective oblique

3.4.10 Comment dessiner le profondeur en perspective arienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ANATOMIE IMPLANTOLOGIE
Diplôme Universitaire
anatomieimplantologie.com